« Incipit », c’est la nouvelle série d’articles multimédia du Blog documentaire ! Comment, à l’entame des premières minutes de son montage, un cinéaste va-t-il « accrocher » son spectateur ? Régis Sauder est le deuxième cinéaste à ce plier à cet exercice délicat de commenter le début de son propre film.

Dans l’interview que nous avait accordée Regis Sauder le 1er octobre dernier à l’occasion de la sortie en salles de son documentaire, J’ai aimé vivre là, nous avions évoqué la perspective d’y revenir, mais en vidéo et uniquement sur le début du film. C’est chose faite ici, avec le deuxième épisode de notre série d’articles « INCIPIT ».

Le cinéaste s’est prêté à l’exercice de commenter les premières minutes de son propre film, et de notre côté nous avons monté ses propos en off sur les plans introductifs de son montage – que nous avons légèrement modifié pour la clarté du propos.

*

Rappelons que le film se déroule à Cergy, cette ville-nouvelle où les histoires des uns et des autres se mêlent avec les écrits de la romancière Annie Ernaux.

J’ai aimé vivre là est projeté au centre Pompidou à Paris ce dimanche 13 février, ce sera suivi d’une rencontre avec Régis Sauder et Alice Diop.

Cet épisode d’Incipit a été réalisé par Benjamin Genissel.

Montage et mixage : Laurent Gaillardon.

Merci à Shellac films.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *