Quatre ans après, on remet le couvert ! Les webcréations ont bien changé depuis notre premier livre… Alors on vous a mitonné un nouveau menu, chargé mais très digeste. Une nouvelle somme pour comprendre et penser ce pan vivifiant de la scène documentaire. Avant-goût ici de cet ouvrage, disponible sur le web et dans les meilleures boutiques dans une dizaine de jours.

Présentation

Supposons que le webdoc ait existé, qu’il perdure même peut-être encore ici ou là, cette forme primaire de documentaire par, pour et avec Internet, a certainement permis l’éclosion dans son sillage d’une farandole de formes nouvelles de récits puisés dans le réel et consacrés sur le web.

On dit aujourd’hui dans ce champ que le documentaire est interactif, immersif, participatif ou collaboratif, sonore, géolocalisé, applicatif, virtuel… Autant de qualificatifs qui redessinent (encore !) les contours de la création documentaire contemporaine.

Cet ouvrage vous invite à explorer ces nouveaux territoires. Examinez la production du documentaire interactif le plus vu à ce jour, pénétrez dans les arcanes de la fabrication d’une application, immergez-vous dans les œuvres sonores les plus abouties, abreuvez-vous de podcasts qui renouvellent l’art documentaire radiophonique, comprenez la manière de concevoir des objets collaboratifs, jouez avec le réel, visitez les plus fameux studio de réalité virtuelle… Bref, vous le verrez, l’univers des possibles est encore vaste à parcourir… Et à chaque nouvel essai, l’horizon s’éloigne encore un peu plus.

Sommaire

1. Introspections – Webdocumentaristes de notre temps
In Limbo, World Brain, Do Not Track : trois œuvres qui pensent leur propre support de création et qui nous font réfléchir à nos usages sur le web. Trois programmes décortiqués avec leurs auteurs ou producteurs : Antoine Viviani, Gwenola Wagon, Stéphane Degoutin, Margaux Missika et Alexandre Brachet.

2. Le documentaire (s’applique) en balade
Dominic Turmel revient sur Le Cancer du temps, Joffrey Lavigne analyse son expérience pionnière Jaurès pas à pas, David Dufresne explique le concept de ses Phonestories à partir de L’Infiltré, Alexandre Hallier nous déclare sa flamme pour les livres interactifs, Ulrich Fischer nous persuade qu’il est possible de « marcher son film ». Et on fait le point sur les applications documentaires avec Pierre Cattan.

3. Le documentaire fait du bruit
On part du festival Longueur d’Ondes, à Brest, pour arpenter la création sonore documentaire revigorée par les podcasts. D’où l’on vient et où l’on va ? C’est Thomas Baumgartner qui nous répond. On analyse De guerre en fils, on revient sur Les Braqueurs, et on essaie de comprendre comment travaillent Caroline Gillet (Transfert) et Julien Cernobori (Superhéros). Un détour par ARTE Radio pour écouter Silvain Gire, une virée du côté de Binge audio pour entendre Joël Ronez, et une escapade à Montréal pour détailler le formidable T’es où Youssef ?. Sans oublier l’expérience web Audiostories et les créations AFK – Away From Keyboards – comme Radio Live.

4. Le documentaire en série
Marion Gervais et La Bande du skatepark, Samuel Bollendorff et Medhi Ahoudig pour La Parade, Simon Bouisson et Ludovic Zuili pour Product, Julien Goetz et Sylvain Lapoix pour DataGueule… Ils sont nombreux à nous confier leurs petits secrets et leurs grandes découvertes dans la fabrication de leurs webséries. On n’oublie pas les réseaux sociaux, avec Madeleine project, Été ou Les Parisiens d’août. Et on fait le point avec Gwenaëlle Signaté, responsable de la plateforme IRL de France Télévisions.

5. Ensemble, le documentaire
On a réuni Irvin Anneix et ses Mots d’ados, l’équipe d’a_BAHN et leurs Soundhunters, Andrés Jarach et sa Génération 14. Christophe Nick revient dans le détail sur l’incroyable succès de Génération what ?, petite entreprise française devenue multinationale interactive mondiale. Même souci de raconter au plus près la création collaborative avec une grande discussion entre tous les acteurs d’Anarchy. Et on fait le point avec Hugues Sweeney, expert en travail collaboratif à l’ONF.

6. Le documentaire s’amuse
Quel traitement du réel dans les jeux vidéo ? Rym Bouhedda nous explique. Quels jeux vidéo pour quels effets narratifs ? C’est Pierre Corbinais qui s’y colle. Comment et pourquoi « gamifier » un documentaire ? David Dufresne est au rendez-vous. Par quels états d’esprit passe-t-on quand on produit des jeux vidéo documentaires ? Florent Maurin nous raconte tout. On teste aussi Californium. Et on fait le point avec Gilles Freissinier, qui multiplie les propositions ludiques – et sérieuses – au pôle web d’ARTE.

7. Et la réalité devient virtuelle…
Alors, là… On a sollicité la crème de la création documentaire en VR pour tenter d’y voir clair dans les casques. Les incontournables Félix (Lajeunesse) & Paul (Raphaël), Oscar Raby, Arnaud Dressen, Arnaud Colinart, Key Meseberg, Vincent Morisset et sa troupe, Antoine Cayrol, Michel Reilhac et Adelin Schweitzer. De nombreuses œuvres sont abordées, du Photographe inconnu à The Enemy en passant par Rooftop et Altération.

Et on termine bien sûr par un feu d’artifice…

C’est riche, c’est dense, c’est varié, ça fait 680 pages…

Les nouveaux territoires de la création documentaire
Cédric Mal, Fanny Belvisi, Nicolas Bole, Xavier de la Vega
ISBN 978-2-9556327-4-1
Français, 650 pages.
Noir et blanc, 15 x 21 cm.
Le Blog documentaire éditions
Juin 2018

> Bon de commande <




One Comment

  1. F A N T A S T I Q U E !
    Bravo toute l’équipe !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *