Le coup d’envoi a été donné le 14 avril dernier… et très vite les joueurs se sont amassés en nombre sur la pelouse numérique de « Hors-Jeu ». Ce « documentaire en ligne à collectionner », signé David Dufresne et Patrick Oberli, nous plonge dans les arcanes du football, dans ses couloirs plutôt sombres, à la découverte des méandres d’un univers sans pitié. Amoureux du beau jeu, vous allez être servis !

HJ69_FR_D

Collectionner des cartes de foot virtuelles pour mieux en comprendre le milieu, ses enjeux et ses dérives, c’est ce que propose ARTE avec cette nouvelle enquête en ligne coproduite avec Upian et la BR.

Entre récit fragmenté et investigation, Hors-jeu plonge dans les coulisses du foot, ses magouilles, sa mafia ; entre triomphes, gloire et déconvenues, un monde d’agents véreux, de parieurs et de truqueurs, de fonds d’investissement, d’espions joyeux, de sérieux barbouzes, de clubs nationaux devenus marques planétaires. Un monde de gros sous et de belles âmes, de coups francs et de coups bas. Hors-jeu raconte le football comme symbole du capitalisme globalisé.

th07_fifa_&_uefa_ONLe site repose sur le principe bien connu des cartes de foot à collectionner de notre enfance. Il se découpe en 9 enjeux (Matchs truqués, Barbouzes et espions, Big busines, etc.), lesquels se composent chacun de 11 cartes. Chaque carte est une partie de l’enquête et révèle une vidéo inédite ou un document exclusif. Le récit est fragmenté ; les enjeux, complets. Le 14 avril, le public a eu accès à une partie des cartes seulement. Pour compléter rapidement sa collection, il lui faut participer : en s’inscrivant et en partageant ses cartes, l’utilisateur peut en recevoir de nouvelles. Plus il partage – réseaux sociaux ou ailleurs – plus il augmente ses chances de compléter sa collection. Et bien sûr certaines sont plus rares que d’autres : on ne pourra les partager qu’un petit nombre de fois, ce qui les rendra plus difficiles à récupérer. D’autres, encore, ont été disséminées chez des sites partenaires, comme Le Blog documentaire qui vous offre ici en exclusivité la carte numéro 69.

HJ69_FR

Guido Tognoni, ancien bras droit de Sepp Blatter, est arrivé tiré à quatre épingles à l’hôtel Romantik, sur les bords du lac de Zurich. Costume rose, la brosse rétractable en mains, avec mini-miroir, Guido Tognoni tenait à faire bonne impression. Parce que ce qu’il avait à dire n’était pas bien joyeux.
Ancien cadre de la FIFA, il est l’un des personnages les plus critiques de l’institution, dont il connaît bien des secrets. Il détaille ici comment la FIFA, mondialisée, a succombé à la folie des grandeurs… jusqu’à l’arrivée du FBI.

Si l’on reconnaît bien dans l’ambiance audio-visuelle de Hors-Jeu la patte des compères Brault et Dufresne, le programme ne reproduit ni ne copie les dispositifs des précédentes réalisations web du duo (Prison Valley, Fort McMoney). Ici, l’enquête – de haute volée – est disséminée dans 99 « endroits » différents, qu’il convient à l’internaute de conquérir dans une quête résolument sociale (plus de 25.000 cartes échangées à cette heure).

Certains y verront une astucieuse manière de « pousser » du contenu sur le web tout en fidélisant les internautes ; d’autres savoureront une (encore) nouvelle manière de raconter des histoires, sur les internets comme nulle part ailleurs. Reste qu’un « webdocumentaire » s’attaque ici à un sujet susceptible d’intéresser bien au-delà des communautés d’intérêt déjà établies. Le football restant tout de même le sport le plus populaire du monde, les créateurs de Hors-Jeu peuvent légitimement s’attendre à rencontrer enfin le « grand public ».

C’est d’ailleurs en partie chose faite avec cette vidéo d’Emmanuel Petit s’interrogeant sur la finale de la coupe du monde 1998 : elle a été vue plus d’un million de fois sur Facebook et 220.000 fois sur YouTube. Signe également de la manière dont les internautes s’approprient Hors-Jeu : la buvette ! Autrement dit : le forum du programme, là où l’on peut « refaire le match » mais là aussi où l’on peut lire d’intéressants commentaires. Si vous vous demandez par exemple s’il n’y a que des amateurs de football à se prendre au jeu, voyez ici. Quant aux éventuelles critiques sur le mode de diffusion de cette expérience web, elles sont débattues en toute franchise ici. Sur un terrain de foot ou sur les territoires du web, un peu de transparence ne fait jamais de mal…

HJ-CP

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>